Ça fait quel effet d'avoir des relations sexuelles entre garçons ?

Pour eux.
Tilt
Messages : 10
Inscription : mar. nov. 09, 2021 2:56 pm
Genre : icone de genre garcon

Ça fait quel effet d'avoir des relations sexuelles entre garçons ?

Message par Tilt »

Bonjour
J'ai découvert très tardivement mon homosexualité à 48 ans mais c'est trop tard car mon coeur est déjà pris par une femme et je l'aime beaucoup trop.
J'ai commencé à avoir des relations amoureuses à 25 ans mais qu'avec des femmes à partir de mes 25 ans car avant j'étais trop mal à l'aise avec les filles et je repoussait inconsciemment les avances de certaines mais je savais pas pourquoi à l'époque et avec le recul je sais que c'était à cause de mon homosexualité qui sommeillait en moi, mais je n'étais pas conscient d'être gay, pourtant je sentais bien que j'étais attiré sexuellement par les hommes et j'avais essayé de rencontrer des hommes au début d'Internet mais ça n'avait pas du tout marché. J'avais très honte à l'époque et je trouvais ça contre nature d'être gay (ps : c'était les années 1980 et 1990 et c'était plus dur à vivre la diversité sexuelle que maintenant donc ne m'en voulais pas si je trouvais ça contre nature à cause de l'homophobie ambiante de l'époque que j'avais fini par intériorisé en moi même )

Mais voilà à 25 ans comme j'avais des gros manques affectif et je n'arrivais pas à rencontrer un garçon qui sois gay (tous mes crushs étant hétéro ) et je me faisais draguer par des femmes j'ai fini par depasser mon malaise avec les filles et j'ai fini par sortir avec des femmes parce que j'avais un gros besoin d'amour tout simplement et je n ai plus décroché des femmes par la suite avec tout ce qu'elles m'ont apporté pour me reconstruire psychologiquement car Je suis un ancien enfant et ado maltraités par mes parents et je suis toujours très marqué par mon enfance et mon adolescence marqué par beaucoup de violences ).
J'ai eu mes premières relations sexuelles qu'à 25 ans avec une femme de 18 ans.

Et donc je me suis toujours demandé ce que ça faisait d'avoir des relations sexuelles entre hommes par rapport à une relation entre une femme et un homme.
Je vous demande ca parce que je suis trop attaché à ma compagne j'en suis amoureux même si la j'ai pris conscience que j'étais gay. Je n'ai aucune envie de la quitter ou de la tromper donc pour le moment l'expérience gay ce n'est pas possible, alors Je m'arrete pas de me poser la question ce que ça fait d'avoir des rapports gaies ?
Et la je me pose la question comment serait ma vie si j'avais rencontré un garçon gay au bon moment avant de devenir hétéro par defaut par manque cruel d'amour
juggwa
Messages : 167
Inscription : lun. déc. 11, 2017 5:23 pm

Re: Ça fait quel effet d'avoir des relations sexuelles entre garçons ?

Message par juggwa »

Bonjour Tilt,
Depuis le temps que tu fantasmes dessus, tu as du te poser beaucoup de questions, et c'est sûr que tant qu'on a pas essayé, c'est difficile d'imaginer.
Je peux te faire partager un peu de mon expérience, j'ai eu des relations sexuelles avec des femmes, hommes et trans, et effectivement, j'ai trouvé que c'était différent à beaucoup de points de vue.
Je précise que sentimentalement, je suis hétéro, mais j'ai eu ma première expérience entre garçons à la puberté, puis pendant l'adolescence j'ai été longtemps amoureux de plusieurs filles, et super timide, c'est qu'à 20 ans que je suis sorti avec un fille. C'est après la rupture après deux ans de relation, que mes fantasmes vers les mecs sont revenus et que j'ai eu mes premières fois avec des hommes.
Je cherchais juste du sexe et pas de relations sentimentale avec des mecs, j'ai trouvé que c'était très "cash" de leur coté aussi, on va droit au but dans la discussion. Parfois trop, j'aime bien qu'on discute quand même, certains préférent le "no blabla", ça dépend des goûts.
Suite au prochain épisode !
MonFrèreOurs
Messages : 54
Inscription : sam. mars 14, 2015 6:02 am
Localisation : 68 Haut-Rhin
Genre : icone de genre garcon

Re: Ça fait quel effet d'avoir des relations sexuelles entre garçons ?

Message par MonFrèreOurs »

Bonjour Tilt. Bienvenue à toi sur la plate-forme….
J’ai regardé hier soir tes sujets, et tes réponses sur d’autres sujets, avec attention. Je te félicite pour ton soin à expliquer ta situation, tant compliquée soit-elle, dans le souci de la compréhension. Et je remarque, que tu as exprimé toi-même des bonnes pistes de réflexion..
C’est par la rubrique « garçons » que je consulte le plus souvent que j’ai trouvé ton expression, les autres en cherchant par liens. Je suis totalement « Garçon », alors ma réponse ici.
Mon vécu personnel me permet de me retrouver en toi pour le contexte de ton parcours relationnel. Avec de la compréhension et compassion…(A 10 ans de plus que toi)

Moi aussi :
- j’ai dû me conformer à l’air du temps : Hétéro forcé, et en moi contrarié..
- j'ai donc été puceau très longtemps car je mourrais d'envie de faire ma première fois avec un garçon même si je m'identifiais toujours comme hétéro et pas comme gay
- D'ailleurs durant toute mon adolescence et ma vie de jeune adulte, je cherchais avant tout l'affection et l'amour d'un garçon au fond de moi, désespérément.

Ma réflexion se base sur tes citations dont je n’ai gardé que cela:
- Mais voilà à 25 ans, comme j'avais des gros manques affectifs et que je n'arrivais pas à rencontrer un garçon qui sois gay - J'étais donc très isolé face à mon orientation sexuelle et j'étais très fragile psychologiquement pour m'assumer en tant que tel et donc j'ai fini par être hétéro par défaut car j'avais besoin avant tout d'amour de quelqu'un pour me reconstruire psychologiquement et j'ai jamais eu l'occasion de rencontrer un garçon gay pour me soutenir. J'ai rencontré l'amour que chez les femmes
- Non les saunas gays, ce n'est vraiment pas ce que je recherche.
- Je ne peux pas avoir de relation sexuelle sans amour.
- C'est juste que je veux savoir comment avancer intérieurement, parce que je ne recherche pas la relation sexuelle, je peux très bien vivre sans mais je ne pourrai jamais vivre sans amour.

Et j’ai également trouvé cela en réponse à sujet :
- Donc ça m'interpelle. Il faudrait s'interroger après avoir écarté la sexualité (parce qu'il est évident qu'un rapport sexuel avec un homme et avec une femme sera toujours différent) sur ce qui vous attire dans un amour masculin que vous ne retrouvez pas dans l'amour féminin.

Depuis hier soir, que j’ai consulté tes expressions, je retiens, souhaite relever un truc qui me mets en confusion, et que je te souhaite approfondir en discernement :
Relation homosexuelle / Relation sexuelle (de même sexe)

J’ai été depuis mon premier jour à la recherche d’un certain garçon (déjà perdu, marqué dans le subconscient, donc pas imaginatif). A 50 ans, j’ai compris ce qui reliait tous ces anneaux du collier éclaté… ! Très bien pour toi, tu as fait ta conclusion essentielle à la moitié de ce temps de parcours.
En 2010, tout BCBG, j’ai été en couple hétéro au quotidien, au bout de l’année je suis reparti chez moi, la preuve par l’impossible. Ma recherche a actuellement débouchée sur une relation amicale, fusionnelle, tactile de tous les instants avec un garçon (+1 an) à la particularité de répondre à la même recherche affective, depuis 4 années…. On a du sexe, mais c’est la dernière chose qui compte… Etre, faire ensemble est la 1ère priorité au quotidien.


Je veux t’encourager dans la réflexion à faire davantage de discernement dans ta définition d’ »être homosexuel ». Tu attends un garçon (spécial) ? Pour quoi faire ? Dur de trouver « le bon ». Les échecs c’est habituel, ça aide à la définition…
Creuse un peu plus dans « contact, expérience, connaissance » avec un garçon, séparément, en occultant le côté de la relation à but sexuel… Pour pouvoir déboucher, il te faudra t’investir sentimentalement, faire un bout de chemin dans l’intimité avec « lui » …. Attention à gérer tes émotions. Ne pas mettre ta relation essentielle en jeu…
Ta recherche à peut-être son origine dans le passé ? (Suffisamment difficile comme tu as dit)

Je pense que ta situation relationnelle de couple hétéro peut très bien se poursuivre ainsi. Et ta recherche de la définition du garçon recherché en parallèle. Je pense que c’est très en accord avec tes échecs de contacts homosexuels jusqu’à là.
Répondre