Ces soirs où les larmes ne peuvent s'empêcher de couler...

Commentez les articles du site
Péronnelle
Messages : 377
Inscription : dim. sept. 13, 2009 5:01 pm

Message par Péronnelle »

Je viens enfin de comprendre pourquoi j'avais cette chanson en tête depuis ce matin: j'ai lu ton article tout à l'heure :wink:
C'est un très "vrai" ce que tu as écrit, je pense que tes mots doivent toucher chacun d'entre nous...

Pour l'anecdote:

http://www.youtube.com/watch?v=JGFvLEe_1zA
Points.de.suspension
Messages : 2468
Inscription : lun. juin 16, 2008 12:56 pm

Message par Points.de.suspension »

, tu as tout à fait raison. (:

Péronnelle -> Cette chanson, c'est un peu moi, en effet... :roll:
Points.de.suspension
Messages : 2468
Inscription : lun. juin 16, 2008 12:56 pm

Re: Ces soirs où les larmes ne peuvent s'empêcher de couler.

Message par Points.de.suspension »

Et bam, retour ici. Les piqûres de rappel, relire les mots qu'on a écrits il y a presque trois ans et se dire qu'on ressent à nouveau la même chose, ce vide, c'est triste. Et j'ai l'impression que je fais partie des gens qui ne se sentent pas entiers tant qu'ils ne sont pas avec quelqu'un. Peut-être est-ce une question de temps. Mais le vide est encore plus grand quand on s'est fait larguer par la personne qu'on aime le plus au monde et avec qui on se voyait encore pendant longtemps...

Néanmoins, relire les mots des forumeurs, ça fait du bien.

Mais de toute façon, je ne suis pas dans l'optique de rencontrer quelqu'un d'autre, ah ah.
Pirlouit
Messages : 3689
Inscription : mar. sept. 06, 2005 10:29 am

Re: Ces soirs où les larmes ne peuvent s'empêcher de couler.

Message par Pirlouit »

Points.de.suspension a écrit :Et bam, retour ici. Les piqûres de rappel, relire les mots qu'on a écrits il y a presque trois ans et se dire qu'on ressent à nouveau la même chose, ce vide, c'est triste. Et j'ai l'impression que je fais partie des gens qui ne se sentent pas entiers tant qu'ils ne sont pas avec quelqu'un. Peut-être est-ce une question de temps. Mais le vide est encore plus grand quand on s'est fait larguer par la personne qu'on aime le plus au monde et avec qui on se voyait encore pendant longtemps...

Néanmoins, relire les mots des forumeurs, ça fait du bien.

Mais de toute façon, je ne suis pas dans l'optique de rencontrer quelqu'un d'autre, ah ah.


Et dans l'immédiat, c'est tant mieux!
Tu nous aurais dit que tu te sentais prête à rencontrer quelqu'un d'autre là tout de suite maintenant et que tu en avais envie, bin à peu près tout le monde t'aurait dit que c'était aller trop vite.....

Bon sinon, je prends tout et je le mets au masculin: très beau et juste texte!
hybride
Messages : 2917
Inscription : mar. oct. 10, 2006 7:42 am

Re: Ces soirs où les larmes ne peuvent s'empêcher de couler.

Message par hybride »

Points.de.suspension a écrit :Et j'ai l'impression que je fais partie des gens qui ne se sentent pas entiers tant qu'ils ne sont pas avec quelqu'un. Peut-être est-ce une question de temps.

Justement, je pense que tu devrais profiter du temps que tu as maintenant pour te construire, toi, en tant que personne. C'est chouette, d'être célibataire, pour apprendre à se connaître, prendre de l'expérience. Tu seras d'autant plus épanouie pour ta prochaine histoire. En attendant, profite.

Je sais, ça a l'air stupide de te dire de profiter alors que tu vas pas très bien en ce moment. Mais je pense vraiment qu'une fois le deuil passé, tu peux apprendre beaucoup de cette expérience. Une question de temps.
Points.de.suspension
Messages : 2468
Inscription : lun. juin 16, 2008 12:56 pm

Re: Ces soirs où les larmes ne peuvent s'empêcher de couler.

Message par Points.de.suspension »

hybride a écrit :
Points.de.suspension a écrit :Et j'ai l'impression que je fais partie des gens qui ne se sentent pas entiers tant qu'ils ne sont pas avec quelqu'un. Peut-être est-ce une question de temps.

Justement, je pense que tu devrais profiter du temps que tu as maintenant pour te construire, toi, en tant que personne. C'est chouette, d'être célibataire, pour apprendre à se connaître, prendre de l'expérience. Tu seras d'autant plus épanouie pour ta prochaine histoire. En attendant, profite.

Je sais, ça a l'air stupide de te dire de profiter alors que tu vas pas très bien en ce moment. Mais je pense vraiment qu'une fois le deuil passé, tu peux apprendre beaucoup de cette expérience. Une question de temps.


Oh mais je suis tout à fait d'accord et j'essaie d'avancer dans cette optique-là. :) Mais j'ai perdu un de mes principaux repères et la transition est difficile à gérer. La différence avec le moment où j'ai posté cet article et maintenant, c'est que j'ai eu une relation longue, et que j'ai évolué. Alors peut-être que j'arriverai à rebondir, simplement avec moi-même. A me retrouver et m'accepter, toussa toussa. Pour l'instant, j'ai du mal à profiter, surtout que plein de choses me font penser à elle. Mais ça va venir. J'y crois. Wouhou. :D
Marblesve
Messages : 47
Inscription : mar. sept. 27, 2011 10:18 pm

Re: Ces soirs où les larmes ne peuvent s'empêcher de couler.

Message par Marblesve »

Avec quelques années de retard je tiens à te remercier pour cet article. Il est très juste et correspond tout à fait à mon état d'esprit, depuis un bout de temps en fait....
Je vois que tu as continué à participer à ce forum et à être présente, du coup ça me prouve qu'on peut se faire son chemin.
Je suis comme toi, je suis un peu dur avec moi-même... Il faudrait que j'arrive à me pardonner des choses, à avancer sur différents plans.

Moi dernièrement, aventure d'un soir. C'était bien, mais comme je l'avais remarqué avant, ça me donne envie de tout bousculer dans ma vie, et de faire
ce que tu dis, te barrer et faire ce que t'as vraiment envie. Le truc c'est que je suis embarqué dans une thèse, et que à part mes amis actuels et mes parents (avec qui la relation n'est pas très forte) je n'ai pas grand chose d'autre en ce moment... Situation instable...

J'essaie l'empathie en attendant de pouvoir en parler plus à un psy...

A plus peut être.
Marblesve (hâte que le forum remarche également)
Lolo
Messages : 1019
Inscription : mer. juil. 07, 2010 10:32 am

Re: Ces soirs où les larmes ne peuvent s'empêcher de couler.

Message par Lolo »

Merci pour ce up, qui m'a permis de relire une énième fois cet article qui résonne tellement avec ce que je suis. Trop. Tes mots sont si vrais, PdS...
Cerise
Messages : 102
Inscription : mar. janv. 29, 2019 12:38 pm

Re: Ces soirs où les larmes ne peuvent s'empêcher de couler.

Message par Cerise »

Parce que la rupture fait très mal.
Répondre