Le coin des coureuses et coureurs… à pied !

Pour celles et ceux qui aiment bien mouiller leur chemise
Avatar de l’utilisateur
Kennedy
Messages : 2377
Inscription : lun. juil. 11, 2005 1:23 pm
Genre : icone de genre fille

Re: Le coin des coureuses et coureurs… à pied !

Message par Kennedy »

yellowthing a écrit :Je me rend compte maintenant que ce qui me limite c'est la soif.
Parce qu'à la fin d'un tour je suis assoiffé, j'ai la gorge sèche et je ne peux plus courir. Le fait d'être passer boire aux toilettes après le premier tour m'a requinqué et j'ai pu faire un 2 ème tour sans le moindre problème, je crois même que j'aurai pu faire un 3ème tour sans trop de soucis (voire même un quatrième, mais je ne voudrais pas trop m'avancer...).

Que me conseiller pour solutionner ce problème de soif?

Faut il que je cours avec mes réserves d'eau avec moi tel un dromadaire?
Avec de l'entrainement peut on réduire la sensation de soif?
Hello,

Alors la sensation de soif c'est très variable selon les gens et c'est pas forcément une mauvaise chose que l'organisme envoie ce signal (même s'il vaut mieux l'anticiper - sans se gaver d'eau pour autant hein). Moi par exemple je suis rarement gênée, du coup j'ai plutôt besoin de penser à boire si je fais une sortie longue car je peux très bien zapper complètement même si j'ai toujours une réserve d'eau sur moi.
Et donc oui on peut courir avec sa réserve d'eau, c'est même recommandé, le plus courant c'est la ceinture ou le sac à dos (familièrement appelé camelbak même si c'est en réalité le nom d'une marque).

- Le sac à dos c'est plutôt adapté pour des sorties assez longues, tu glisses une poche avec l'eau dedans et tu as une paille souple qui est reliée à la bretelle avant (par exemple si tu cours 2 heures en été en montagne le sac à dos c'est génial). Il y a pas mal de formats, il y en a des très légers (pour transporter jusqu'à 500mL) ou d'autres plus élaborés (2L voire plus), ça dépend de la durée du sport, et évidemment plus tu transportes d'eau plus ça fait du poids dans le dos). Un inconvénient peut être les frottements lors des foulées si le sac est mal ajusté, bref il y a quelques habitudes à prendre. Tu verras facilement à quoi ça ressemble en tapant "camelbak" dans un moteur de recherche.

- La ceinture porte-gourdes c'est le plus simple, tu as deux encoches pour deux petits bidons qui se retrouvent dans ton dos (un à gauche, un à droite). Exemple chez Kalenji :
Image
Tu attrapes le bidon (bon, là il peut y avoir une petite habitude à prendre pour bien le choper), tu tires avec les dents et tu prends une gorgée, tu tapes dessus pour bien refermer et tu le remets dans la poche. L'idéal c'est de boire un coup à gauche, un coup à droite, pour rester bien équilibré. En général les bidons sont petits (moins de 120mL) donc légers et se font oublier. Il existe aussi des ceintures avec des bidons plus gros, c'est moins pratique, ou avec un seul gros bidon dans le dos.

Il est possible de boire sans s'arrêter, là encore c'est une habitude à prendre (idéalement en deux étapes pour chaque gorgée : d'abord prendre une petite gorgée dans la bouche et ensuite seulement l'avaler, sinon on avale facilement de travers). Il vaut mieux boire une ou deux gorgées à plusieurs reprises que boire un demi-verre d'eau d'un coup.

Sur des sorties longues on peut aussi utiliser la boisson comme ravitaillement liquide en la sucrant/salant, c'est assez pratique (ça dispense pas forcément du solide selon la durée de la sortie).
Avatar de l’utilisateur
yellowthing
Messages : 3262
Inscription : mer. déc. 21, 2011 6:40 pm
Localisation : RP (région parisienne)

Re: Le coin des coureuses et coureurs… à pied !

Message par yellowthing »

Merci des conseils.

C'est marrant d'avoir fait cette boutade sur le dromadaire et de découvrir qu'un sac-à dos-à-eau s'appelle un camelbak! :lol:
Les grands esprits se rejoignent, si tu veux mon avis. 8)

Je me suis prise une ceinture avec 2 gourdes 250, c'est beaucoup mais je suis un puits à eau. Je l'ai testé une fois, ça ne m'a pas gêné dans ma course. Je n'ai pas encore le coup de main pour boire sans m'arrêter mais c'est appréciable de pouvoir se désaltérer, quitte à s'arrêter.

Comme j'ai la crève je ne vais pas la remettre à l'épreuve ce week-end (pas de course pour moi) mais week-end prochain pour sûr que je courrerai! Objectif = 4 Km.
:content:
Je ne suis pas là, vous ne me voyez pas, ce n'est qu'une illusion. Rendormez-vous.
Mézigue
Messages : 293
Inscription : sam. mai 05, 2007 12:25 am

Le coin des coureuses et coureurs… à pied !

Message par Mézigue »

Hello les E-aloriens en baskets et tenues de lumière .. ça va bien ?

Auriez vous quelques conseils à me donner alors que je suis en sevrage forcé de sport.. ?

Voilà le topo : entorse classique de cheville à droite fin mars qui me plante en plein milieu de ma prep pour les courses du printemps et depuis, je reste coincée à l’étape 1 du soin de cette fichue cheville. En gros, après attelle, repos et commencement de la rééducation chez mon super Kiné, cette patte folle fait que gonfler et me causer du désagrément dès que je la bouscule un peu, au point que le superkiné a stoppé le renforcement musculaire et on est reparti sur détente, massage, électrodes et froid.

Hors patience n’est pas mon second prénom.. j’ai du mal à ne pas bouger, et déjà quasiment plus de sport depuis 2 mois..
(Hormis le fait que je travaille debout, je conduis et il parait que c’est déjà bien assez..)
Bien sûr je n’ai pas réessayé une seule seconde de courir mais d’aller à la piscine et même là, ça a bousculé mémère ma cheville.
Des conseils pour gérer la frustration ?
Et de votre expérience, ça va durer encore longtemps ?
Un sport inconnu de moi qui m’aiderait ?
(Parce que la je suis à deux doigts de reprendre la clope, je picole un tantinet trop et bref le sport est mon equiliiiibre d’autant que je suis dans une phase de stress ce printemps)

Merci et bon WE sportif !


Envoyé de mon iPhone en utilisant Tapatalk
Répondre