Solitude chez les LGBTQ+

Débats Gay et Lesbien
Avatar de l’utilisateur
michka
Messages : 1547
Inscription : dim. avr. 29, 2007 7:07 pm

Re: Solitude chez les LGBTQ+

Message par michka »

Laird a écrit :En 2006, dans ma ville, Il y avait 1 boîte de nuit, deux assos (gay et lesbienne), des bars. Aujourd'hui, il reste une petite assos perdue dans la campagne, au milieu de nul part (suite à des agressions homophobes), l'assos Contact qui vient 2h par mois.
Tu sais pourquoi ça a évolué dans ce sens ?
Laird
Messages : 1107
Inscription : jeu. janv. 14, 2016 5:43 pm

Re: Solitude chez les LGBTQ+

Message par Laird »

Ce ne sont que des suppositions. Je pense que les nouvelles générations ont préférés partir sur Lyon, Montpellier voire Paris, plus attractif. La ville où je suis n'est pas très vivant. Le jour où je le peux. Je pars.

Je me souviens avoir entendu dire que le proprio de la boîte de nuit laissait entrer les hétéros. Est-ce qu'il y avait un manque d'une clientèle gay ou parce que la boîte était réputée.... Ensuite, il a vendu la boite et les bars les uns après les autres. Aujourd'hui, Il y a des tentatives d'ouverture de bar. Mais qui ne dure pas.
Norma
Messages : 9613
Inscription : dim. janv. 10, 2010 10:20 pm

Re: Solitude chez les LGBTQ+

Message par Norma »

Ouais, la mort des villes moyennes, c'est un autre problème mais c'est un sacré problème.
J'ai quitté une ville moyenne très coincée en 2006 pour vivre dans une "grande" ville, une des 10 grosses villes de France.

Forcément, mon prisme part de là, c'est universitaire et jeune, y a pas mal de jeunes actifs et de CSP+.

Forcément, ça joue sur l'ambiance et sur les projets.

Par contre là où je te rejoins, c'est qu'il y avait y a 15 ans moins d'assoc mais plus de bars/boites LG.
Les bars boites existent plus trop, ce qui marche encore c'est les soirées "volantes" qui sont genre une fois par mois mais jamais dans le même lieu, ou dans le même lieu mais genre une fois par an ou quoi.

Par contre les LGBT se voient dans beaucoup de bar non thématiques mais friendly.
Je sais pas si c'est mieux, mais ça correspond mieux à la manière de sortir en bar ... les lieux durent le temps où ils sont tendance, quelques année, puis changent de proprio et d'ambiance. Un même bar pour une niche d'habitué qui durerait des décennies, ça 'existe plus trop.

Est-ce que ça empêche de faire des rencontre et isole ? Je sais pas. Je pense pas.
Les bars à habitué au final si tu as fait le tour et n'accroche pas avec la clientèle régulière, tu t'y sens seula ussi. Là je me dis que ça inclus de nouvelles personnes.
Laird
Messages : 1107
Inscription : jeu. janv. 14, 2016 5:43 pm

Re: Solitude chez les LGBTQ+

Message par Laird »

L'amitié comme l'amour sont devenu de produit de consommation, dans la société actuelle. J'ai plus besoin de toi je te vire. Ok
La société est devenue plus individualiste. Ok
Les Français sont les rois des antidépresseurs. Ok
Environ 20% des Français font confiance à leurs compatriotes. Ok
Environ 80% des Français considèrent l'homosexualité "normal". Idem pour l'acceptation d'un enfant LGBT
Environ 60% des français sont favorables à la PMA ou GPA
On a quasiment des mêmes droits que les hétéros
On a des associations en tout genre, des bars, des clubs de sport, des boîtes, etc, etc...

Qu'est ce qui nous différencie des autres. A part notre attirance romantique et/ou sexuelle? Pourquoi sommes nous plus isolés?

Je suis peut-être dingue (Non, ça s'est sûr :lol: ). Mais je ne vois pas.
Norma
Messages : 9613
Inscription : dim. janv. 10, 2010 10:20 pm

Re: Solitude chez les LGBTQ+

Message par Norma »

Bin déjà, est-ce qu'il est sur ce constat ?
Est que les LGBT sont vraiment plus isolés que les hétéros, actuellement ?
Laird
Messages : 1107
Inscription : jeu. janv. 14, 2016 5:43 pm

Re: Solitude chez les LGBTQ+

Message par Laird »

Les journaliste le font croire au moins. J'ai lu plusieurs articles sur ce sujet, des récents comme des anciens.
C'est pour ça que je m'interroge (et vous aussi ^^). Pour moi, je sais pas trop. Pas plus que quiconque, je pense (à part les vieux et les handicapés niveau sociale et amicale).
Si c'est pas le cas. Ils sont pas d'autres sujets plus utiles à traités...
Norma
Messages : 9613
Inscription : dim. janv. 10, 2010 10:20 pm

Re: Solitude chez les LGBTQ+

Message par Norma »

Non mais ...
Tu pars du principe que les journalistes font bien leur travail aussi :lol:
Combien de fois ont ils traité un truc qui est une vague impression de la cousine de leur belle mère en interrogeant que les gens d'accord avec ça, mais sans rien vérifier ?

Le fait qu'y ait eu des articles de presse ne veut rien dire, ou plutôt dépend vachement de la qualité des articles de presse.

Je sais pas, doit peut-être y avoir des enquêtes psychosociales ? des trucs du planning ou de SOS homophobie ?
Qui définissent mieux QUELS LGBT sont sujets à la solitude, par exemple ?
On est loin d'avoir tous la même situation et je suis quasi sur que mes copines lesbiennes CSP+ mariées n'ont aucun soucis de ce côté là, là où ma pote trans précaire doit plus y sujette.
Minipoussin
Messages : 382
Inscription : jeu. avr. 30, 2015 8:54 pm

Re: Solitude chez les LGBTQ+

Message par Minipoussin »

Y'a une différence entre solitude ressentie et solitude réelle déjà. Tu peux être entouré de monde a longueur de temps et crever de solitude, comme tu peux avoir deux/trois personnes autour de toi et que ça te convienne.
C'est sans doute la où le facteur minoritaire impacte. Je pense que c'est valable aussi pour toute personne appartenant à une minorité dans un environnement peu propice aux rencontres de profils similaires (ou, simplement parce personnalité mal a l'aise socialement / sortant peu / introverti en prime ).
Je ne pense pas que les homosexuels soient les plus mal lotis dans le lot, même s'il y a indéniablement un facteur fragilisant supplémentaire par rapport a la majorité hétéro, surtout dans les périodes charnières (15/25 ans - 35/40 ans ).
Norma
Messages : 9613
Inscription : dim. janv. 10, 2010 10:20 pm

Re: Solitude chez les LGBTQ+

Message par Norma »

OFF-Topic :
ça répond pas à la question mais c'est interressant : enquête ethnologique sur les homosexuels qui vivent dans la Drôme :

https://journals.openedition.org/traces/6424
Laird
Messages : 1107
Inscription : jeu. janv. 14, 2016 5:43 pm

Re: Solitude chez les LGBTQ+

Message par Laird »

Norma a écrit :Non mais ...
Tu pars du principe que les journalistes font bien leur travail aussi :lol:
Quand je vais chez mon dentiste, je m'attends à qu'il fasse comme il faut son job. C'est pareil pour le journaliste. Je veux bien que les pseudos journaliste de Gala , Match fassent pas trop leurs tafs. Mais "Têtu", 'Le huffington post", ou autre le fasse.

Sinon, merci pour l'enquête. Très intéressante surtout pour un habitant du lieu :) .
Depuis l'enquête, ça s'est un peu plus désertifié.
Répondre