La boite de Pandore…

Pour elles
LadyIsaure
Messages : 32
Inscription : mer. janv. 10, 2018 6:31 pm

Re: La boite de Pandore…

Message par LadyIsaure »

Salut Oréol,

J’ai lu ton message est prit le temps d’y penser… Je me suis rendue compte que tu as raison pour cette histoire de déclencheur ! Mais le déclencheur n’est pas la lettre, c’est seulement le résultat du déclencheur…

Mon père est mort cet automne, je n’ai jamais été très proche de lui… et même si quelques part sa mort m’a touché elle a surtout fait remonter des souvenirs, des bons comme des moins bons… et peut être 3 ou 4 semaines après son décès, c’est là que j’ai eu envie d’écrire cette lettre a Ellie (ce que j’ai fait !) parce qu’elle était intimement liée à ces souvenirs et qu’elle le serait toujours. Et puis, parce que j’ai réalisé qu’elle avait mis tellement de distance entre nous et surtout si vite que je n’avais jamais eu l’occasion de lui dire merci pour tout ce qu’elle avait fait pour moi. Je me suis donc vider le cœur dans un grand merci.

J’ai toujours géré ses non réponses à mes mails ou mes lettres, c’était juste comme ça. Mais j’avoue que celle-là je l’encaisse mal… Parce que pour moi cette lettre est spéciale, qu’elle résume ce qui nous a liée et j’ai du mal à comprendre qu’elle n’est pas répondue à cette lettre. Pas besoin d’en écrire trois pages comme je l’ai fait :euh: :hehehe: … même une demie page, un post-it, une phrase aurait suffi à m’apaiser. Pour moi c’était le point final a cette histoire qui est rester en plan pendant des années, ma façon de finir ce chapitre entre nous.

Je sais qu’elle a du mal à parler de ses sentiments de façon général, chaque fois qu’elle m’a dit qu’elle était fière de moi, attacher a moi ou impressionner par moi, elle la fait du bout des lèvres en devenant rouge jusqu’à la racine des cheveux comme une ado. Je sais que parler de ce qu’elle ressent la déstabilise (et pas seulement avec moi) C’est pour ça que j’avais espérai une réponse écrire à CETTE lettre, parce qu’elle était importante pour moi… mais visiblement ça n’avait d’importance que pour moi…

La prochaine fois que je vais la voir, elle me jouera surement la grande scène de : j’ai bien eu ta lettre, elle m’a touchée, je voulais y répondre mais je n’ai pas eu le temps.

Et très honnêtement je ne sais pas comment je vais réagir a ca… je sais que mon premier réflexe sera surement de la blesser et je vais le regretter dans la seconde… mais oui je sais que j’aurais des mots blessent, ironique même, pour lui faire comprendre la peine qu’elle m’a fait…
Oreol
Messages : 65
Inscription : mar. janv. 02, 2018 3:21 pm

Re: La boite de Pandore…

Message par Oreol »

LadyIsaure a écrit :Salut Oréol,

J’ai lu ton message est prit le temps d’y penser… Je me suis rendue compte que tu as raison pour cette histoire de déclencheur ! Mais le déclencheur n’est pas la lettre, c’est seulement le résultat du déclencheur…

Mon père est mort cet automne, je n’ai jamais été très proche de lui… et même si quelques part sa mort m’a touché elle a surtout fait remonter des souvenirs, des bons comme des moins bons… et peut être 3 ou 4 semaines après son décès, c’est là que j’ai eu envie d’écrire cette lettre a Ellie (ce que j’ai fait !) parce qu’elle était intimement liée à ces souvenirs et qu’elle le serait toujours. Et puis, parce que j’ai réalisé qu’elle avait mis tellement de distance entre nous et surtout si vite que je n’avais jamais eu l’occasion de lui dire merci pour tout ce qu’elle avait fait pour moi. Je me suis donc vider le cœur dans un grand merci.

J’ai toujours géré ses non réponses à mes mails ou mes lettres, c’était juste comme ça. Mais j’avoue que celle-là je l’encaisse mal… Parce que pour moi cette lettre est spéciale, qu’elle résume ce qui nous a liée et j’ai du mal à comprendre qu’elle n’est pas répondue à cette lettre. Pas besoin d’en écrire trois pages comme je l’ai fait :euh: :hehehe: … même une demie page, un post-it, une phrase aurait suffi à m’apaiser. Pour moi c’était le point final a cette histoire qui est rester en plan pendant des années, ma façon de finir ce chapitre entre nous.

Je sais qu’elle a du mal à parler de ses sentiments de façon général, chaque fois qu’elle m’a dit qu’elle était fière de moi, attacher a moi ou impressionner par moi, elle la fait du bout des lèvres en devenant rouge jusqu’à la racine des cheveux comme une ado. Je sais que parler de ce qu’elle ressent la déstabilise (et pas seulement avec moi) C’est pour ça que j’avais espérai une réponse écrire à CETTE lettre, parce qu’elle était importante pour moi… mais visiblement ça n’avait d’importance que pour moi…

La prochaine fois que je vais la voir, elle me jouera surement la grande scène de : j’ai bien eu ta lettre, elle m’a touchée, je voulais y répondre mais je n’ai pas eu le temps.

Et très honnêtement je ne sais pas comment je vais réagir a ca… je sais que mon premier réflexe sera surement de la blesser et je vais le regretter dans la seconde… mais oui je sais que j’aurais des mots blessent, ironique même, pour lui faire comprendre la peine qu’elle m’a fait…
Je suis désolée pour ton père et je comprends cette remonté de souvenirs. Je pense que la perte en est très souvent accompagnée. Et tu as bien fait d'écrire cette lettre à ta place je l'aurais fait parce que j'ai horreur d'avoir un truc qui me travaille sans que ça sorte. Je suis d'avis que tu as le droit d'exprimer ce que tu ressens surtout quand c'est aussi important je suis aussi d'avis que tu as le devoir de respecter le choix de l'autre de ne pas répondre (je sais facile à dire qu'à faire )
Tu as dit quelque part que tu avais grandi muri pris de la maturité je pense que cette maturité doit aussi se refléter dans comment tu te comportes face à ce silence il est blessant je l'avoue mais dis toi que je plus important était qu'elle entende tes mots et qu'elle l'est reçoive c'est fait. Ça c'est ce qui était à ton pouvoir. Maintenant sa réaction ne dépendra jamais de toi essaie de t'y faire et d'avancer .... C'est pour cela que je parlais de fermer ce chapitre de ta vie. Il faut que tu arrêtes d'attendre quelques chose, parce que tu es toujours en attente ... Tu dois fermer ce chapitre de ta vie et le relayer aux bons souvenirs de ton passé. Tu as eu la chance de rencontrer quelqu'un qui a transformé ta vie et c'est énorme ! Garde ces souvenirs comme un trésor et ferme la boîte de Pandore parce que je crois que quelque part l'aventure est finie.
Être mature c'est aussi ça ... Savoir accepter que les fins ne sont pas ce qu'on attend d'elle, que dans une situation qui implique "l'autre" on aura pas toujours la réponse qu'on veut
Courage ;)
Ruto
Messages : 23
Inscription : mer. févr. 21, 2018 4:34 pm

Re: La boite de Pandore…

Message par Ruto »

Magnifique, dommage que ce soit mal terminé..
Je n'ai pas lu les trois pages, mais je suppose que tu as bien été conseillée déjà. Alors désolée si c'est répétitif ou si je contredis un commentaire précédent.
Tu étais mineure, elle a préféré tourner la page, elle aurait du faire ça mieux, éviter de te blesser et de te faire sentir coupable d'une chose que tu n'as pas faite mais bon... Dis toi que les meilleurs moments sont ceux qui se passent avant l'acte. Du moins pour ma part, on est souvent déçus par le "après" car il ne correspondait pas à ce qu'on s'attendait.
Non ce n'était pas une mauvaise idée de lui écrire ce que tu as sur le cœur, c'était une façon de lui dire au revoir et de lui ouvrir les yeux en même temps, si elle ne revient pas c'est pour ne pas te blesser à nouveau car elle a construit sa famille, mais maintenant laisse là, elle reviendra d'elle même si elle a des regrets, si elle souffre de ton absence elle saura quoi faire. Mais ne l'attends pas. Ce n'est pas à toi de te faire du mal... Après si tu supportes ça, s'il n'y a plus d'ambiguïté rien ne t'empêche de garder contact (si elle daigne répondre), mais que ça ne t'empêche pas d'avancer surtout !
LadyIsaure
Messages : 32
Inscription : mer. janv. 10, 2018 6:31 pm

Re: La boite de Pandore…

Message par LadyIsaure »

Je ne sais pas si c’est magnifique…mais compliquer ça c’est certain et loin d’être fini. J’ai pris un peu de recule mais comme toujours quand je m’éloigne elle revient… Elle a appris que je partais pour plusieurs mois en septembre, elle m’a écrit pour me demander si j’avais eu l’intention de la revenir de ça ou si elle l’aurait appris après mon départ. J’avoue que ça m’a un peu piqué au vif je lui ai donc (un peu sèchement) répondu : qu’est que ce ça peu bien te faire de toute façon ? mais oui pour ton information j’avais l’intention de t’appeler ou te t’envoyer un mail.

Ceux a quoi elle a répondu qu’elle aimerait ca avoir la chance de me voir avant mon départ. De la tenir au courant de mes dates de passage sur la région… voila en gros en j’en suis pour le moment…

Toujours et encore la même histoire… >_< J’ai parfois l’impression d’être un feu qui se consume et quand enfin je suis sur le bord de m’éteindre qu’il ne reste qu’une infime braise de tout ça, elle revient y souffler dessus… Et je n’arrive plus à savoir si c’est parce que comme elle le dit, elle est encore attachée a moi, que finalement elle se refuse a laisser mourir ce *truc*, ce lien ou si lentement mais surement on glisse vers de la manipulation de sa part parce que dans le fond elle se complet dans la situation, honnêtement je ne sais plus…

Pour ce qui est de l’ambigüité entre nous, honnêtement je ne pourrais pas répondre à cette question. Je te dirai en toute bonne foi que parfois non clairement il ni en a aucune, vraiment ! Mais parfois je ne sais pas… c’est plus palpable ou alors ce n’est que dans ma tête (c’est possible aussi lol :euh: ) mais parfois je la sens plus nerveuse. Je fais attention de ne pas avoir de parole a double sens, de ne pas faire de sous-entendu, je suis transparente au possible, mais parfois j’ai l’impression que le simple fait d’être ensemble crée cette ambiguïté, plus que tout c'est nos silences qui le sont je dirais..., mais quelque part, cette ambiguïté, elle a toujours été là dès le premier jour. Je me rappelle exactement la première fois que j’ai ressentie cette sensation entre nous, je ne peux pas parler pour elle (même si clairement elle aussi la sentie puisque elle m'en parle enfin), mais pour moi c’était à notre première rencontre, elle a fait l’appelle a dit mon prénom (certain qui sort un peu de l’ordinaire) m’a cherché des yeux, j’ai levé la main, elle a redit mon prénom et j’ai souris, elle m’a rendu mon sourire avant de détourner les yeux, me regarder de nouveau et c’est là que le *malaise* à commencer pour moi…

C'est pour ca que c'est si brouillon entre nous je pense, parce que clairement nous avons était plus que prof/élevée, plus qu'amies mais bien moins qu'un couple, nous sommes coincées quelques part au milieu de tout ca sans *étiquette* pour expliquer ce qui nous lie et je pense que tout ce trouble, cette ambiguïté vient peut être de la... je n'en sais rien :erm:
Sugar
Messages : 378
Inscription : sam. mars 13, 2010 11:54 am
Genre : icone de genre trans_ftm

Re: La boite de Pandore…

Message par Sugar »

J'ai lu toute ton histoire, et ce qui en ressort, c'est que je trouve ça creepy af.
Une prof de 32 piges qui alimente une relation (plus ou moins) ambiguë avec son élève de 16-17 piges, c'est vraiment limite.
(Sache que je n'émets aucun jugement personnel ici, juste la situation.)

Après on a que ton point de vue, elle a probablement un pov totalement différent du tien.

Dans tous les cas c'est craignos pour toi, craignos dans le sens triste. J'espère quand même qu'elle te répondra une ultime fois et que tu passes à autre chose, t'en as vraiment besoin.
J'ai l'impression que tu te persuades d'avancer dans ta vie, mais j'en doute fortement, ça a quand même l'air de te bloquer pas mal cette histoire.
LadyIsaure
Messages : 32
Inscription : mer. janv. 10, 2018 6:31 pm

Re: La boite de Pandore…

Message par LadyIsaure »

Salut Sugar,

J’avais compris que le creepy était pour la situation… :mrgreen:

Non vraiment je t’assure que j’ai avancée dans la vie, aucun regret là-dessus, j’ai rencontré d’autres gens, fait du chemin et j’en suis fière. C’est juste que comme je l’ai dit plus haut a Oréol le décès de mon père à déclencher quelque chose en moi…après tout c’est elle qui m’a en partie protégé de lui quand il sauter un plomb. Sa mort a remué pleins de trucs d’on elle fessait partie, sans parler du fait que j’approche bientôt de l’âge qu’elle avait quand on sait rencontrer et travaillent moi-même avec des ados (bon ce n’est certes pas un cadre prof/élèves) mais j’ai du mal à comprendre encore plus comment les choses ont peu en arriver là entre nous et devenir si ambigu.

Jamais aucuns ados fille ou garçon, ne m’a touchée, émue au point ou visiblement je l’ai fait avec elle. Je sais qu’elle justifie ça par : j’ai senti que tu étais différente, que tu avais un plus, que tu avais un truc en toi.

Je sais que j’étais plus mature que les autres, je sais aussi que ni elle ni moi n’avons vu arriver ce lien et qu’avant toute chose nous avons été amies. Mais je rencontre tous les jours des gamins super dans mon boulot, et jamais je n’ai passé la ligne avec aucuns d’eux. Je ne lui jette pas la pierre, je reste très attachée a elle et je le redis si elle ne m’avait pas prise sous son aile j’aurais d’érailler et pas qu’un peu… je n’aurai jamais eu mon bac et quand j’ai eu mon petit problème de *consommation* elle ne m’a pas dénoncé elle a réglé ça avec moi, elle m’a soutenue et donnée une chance l’a ou tout le monde m’avait déjà condamnée ! Elle a juste été épatante, elle m’a fait sentir spécial et m’a juste remis sur le bon chemin… Ce sont des choses qui ne s’oublie pas.

Pourtant, maintenant que moi je gère des ados je ne sais pas… dans le fond, même si j’ai aimée qu’elle soit là pour moi, je m’interdis de moi-même de franchir la ligne, peut-être parce que j’ai déjà été du coté *vilain petits canard* et je sais ce que ça fait quand tu te retrouves seule…parce que dans le fond ce que j’ai fait, je l’ai fait d’abord pour elle… Je passe mon temps à dire à mes jeunes : vous faite ça pour vous, pas pour moi ! Ne le fait pas pour me faire plaisir !

Je pense qu’une partie de notre déséquilibre dans notre relation vient aussi de la, j’ai fait les choses pour ne pas la décevoir, parce qu’elle a cru en moi…et que je voulais être à la hauteur pour lui prouvée qu’elle avait eu raison de croire en moi. J’ai fait les choses pour elle pas pour moi, c’était clairement un tort… mais je n’avais qu’elle dans ma vie à ce moment-là, elle était la seule chose stable, la seule personne adulte en qui j’avais confiance. Ça explique pourquoi les choses été si intense, toujours dans le *trop* de son coté comme du mien.

Et bien sur la dernière chose qui me fait ressasser tout ça en ce moment c’est cette fichue lettre toujours sans réponse… Je sais qu’elle ne me doit rien, elle a déjà fait pour moi plus qu’elle n’aurait dû, mais j’avoue qu’égoïstement, mettre des mots, ses mots, sur nous m’aiderait un peu à y voir plus clair. J’ai envie, besoin de tourner la page de tout ça, mais pour le coup elle ne m’aide pas des masses. Si elle m’en a pas besoin pour elle, elle pourrait penser a moi, après 10 ans d’absence et son retour fracassent, c’est vraiment trop lui demander de répondre a une simple lettre ? Ce n’est pas la mer à boire si ?...
Ruto
Messages : 23
Inscription : mer. févr. 21, 2018 4:34 pm

Re: La boite de Pandore…

Message par Ruto »

J’ai qualifié l’histoire de magnifique mais je voulais parler du moment présent, des moments que vous aviez passés quand tu étais avec elle, encore ces satanés jeux de séduction !

J’avoue qu’elle pourrait faire un effort, elle sait ce que tu as sur le coeur, mais peut être qu’elle se refuse de « revenir en arrière » par peur de replonger, d’être tentée à nouveau. Elle sait que dorénavant tu veux juste une amitié saine ? Si c’est possible pour toi, et qu’elle croit en tes mots, elle devrait avoir moins peur, si tel est le cas...
A part des lettres tu n’as pas d’autres moyens de la contacter ? Ou directement aller la voir puisque tu pars bientôt tu n’as rien à perdre.

Ça me rappelle avec mon ex, ça fait 6 ans qu’on est séparées et en fin d’année dernière je lui ai envoyé une lettre alors que depuis tout ce temps j’ai eu d’autres relations, j’étais vraiment passée à autre chose, et puis je ne sais toujours pas quoi mais il y a eu un déclencheur et j’ai eu envie de la recontacter. Je ne l’ai jamais oublié et je ne l’oublierai jamais. Par contre ça s’est très mal terminé cette histoire de lettre.. j’ai eu des nouvelles une fois et c’était la dernière. Je l’avais aussi recontactée au décès d’un membre de ma famille car j’avais fait les présentations. Maintenant je sais à quoi m’attendre et j’avance à nouveau.
C’est un peu comme toi, l’élément déclencheur, tu as envie de faire remonter les souvenirs car c’était une bonne période. On est nostalgique quand le présent n’est pas à la hauteur du passé. J’ai du mal à l’admettre parce que ça ne m’est pas encore arrivé mais bon j’y crois, tu ne te soucieras plus d’elle quand tu seras posée avec quelqu’un que tu aimes et avec qui tu n’auras plus besoin de te poser de questions.
LadyIsaure
Messages : 32
Inscription : mer. janv. 10, 2018 6:31 pm

Re: La boite de Pandore…

Message par LadyIsaure »

Je peux la joindre autrement sans problème j’ai son mail, ses deux numéros de téléphone. Le *soucis* ce n’est pas que je n’ai plus de contact avec elle, j’en ai. C’est qu’elle évite juste soigneusement de parler de ma lettre. On parle de plein de truc mais pas de ça…j’ai même reçue une carte de la part de sa fille… mais l’adresse était écrite de sa main, alors quand j’ai ouvert l’enveloppe j’ai été surprise et honnêtement un peu déçue parce que je m’attendais à autre chose vu que c’était son écriture sur l’enveloppe. Elle a juste écrit dedans : Gros bises Ellie. Le reste de la carte était remplie par sa fille qui me raconter gentiment ses vacances.

Bref… tout ça pour dire que si j’ai choisi de me vider le cœur une bonne fois pour toute par lettre c’est pour deux raisons, la première l’écriture a toujours été un lien fort entre nous, quelque chose de presque intime. La deuxième les écrit reste et ne se modifie pas avec le temps, ce qui es écrit reste écrit la de la même façon… ça n’évolue pas, ne se transforme pas… ça reste tel quel ! Je voulais que si dans 10 ans elle relisait ma lettre les mots reste les mêmes, les miens, pas qu’elle évoque le souvenir de ce que j’aurais pu lui dire.

On vit a 600km l’une de l’autre maintenant, mais oui j’ai bien prévu d’aller la voir, enfin pas seulement elle, :euh: mes amis et famille qui sont encore là-bas aussi lol Je pars le 3 septembre donc j’irai la voir avant ça mais je ne sais pas encore quand… je dois m’organiser avant, donc si ça se trouve ça sera dans deux semaines ou alors dans 3 mois…

Pour ce qui est d’une amitié saine, oui elle sait que j’aspire à ça avec elle, je lui ai clairement dit la première fois qu’on sait revue, je lui ai dit que je voudrais retrouver mon mentor, mon amie que c’était important pour moi. Si seulement on arrivait à en parler de cette ambiguïté une bonne fois pour toute, régler les choses. C’est *drôle* parce qu’elle parle de * cette ambigüité qu’il y a toujours eu entre nous* * cette ligne que nous allions franchir* dans c’est cas-là c’est nous… mais à côté de ça elle parle seulement de moi, du fait que j’aurai pu tombée amoureuse d’elle et qu’elle a paniquer, elle ne parle jamais d’elle, c’est moi, c’est nous et ça en reste là…

Je ne sais plus qui a dit que je ne pouvais pas vivre une relation seule et c’est vrai. Sauf que pour avoir une relation, quel qu’elle soit, il faut la nommée. J’ai dit à une telle qu’elle est ma meilleure amie, a un autre qu’il est un ami, encore a une autre que je voudrais sortir avec elle, bref aiguiller les gens dans ce que tu ressens pour eux c’est leur donne la possibilité de prendre leur place dans ta vie. Moi je dois composer avec : je suis très attachée a toi, tu as quelqu’un d’atypique…

Donc ça me place où ? Ancienne élevé ? Amie ? Protégée ? Ça ne va pas la tuée de me dire une fois honnêtement ce qu’elle pense que genre : Isaure je tiens à toi, tu mon amie.

Quand je lui ai dit de vive voix que j’avais eu des sentiments fort pour elle et que j’en aurait toujours, j’ai cru que j’allait hurler quand elle m’a encore dit : je suis très attachée a toi moi aussi.

Je sais qu’elle fait de son mieux (enfin je crois…) mais je n’arrive pas à comprendre pourquoi elle ne me parle pas, on ne réglera rien si elle continue comme ça. Pourquoi revenir vers moi si c’est pour avoir ce genre de relation ? Je veux lui faire une place (saine) dans le présent mais clairement on a encore des choses à régler dans le passé.

Rapport de séduction ? Que veut tu dire par la ? Tu trouve qu’il ressort ? Honnêtement moi je ne sais plus, on fonctionne tellement comme ça que je n’y vois plus claire.

Ton ex n’a pas bien réagi a l’envois de ta lettre mais au moins elle a réagi et tu as mis un point final à tout ça. Moi je n’ai même pas eu de la colère… rien, aucune réaction, juste le silence totale sur cette lettre…
Ruto
Messages : 23
Inscription : mer. févr. 21, 2018 4:34 pm

Re: La boite de Pandore…

Message par Ruto »

Rapport de séduction quand tu avais 16 ans je veux dire. Ce n’est sûrement plus le cas aujourd’hui. Alors dans ce cas si elle répond à tout sauf à ta lettre, soit tu oublies la lettre et tu instaures une relation amicale « normale », soit tu profites d’en parler quand tu seras en face d’elle, en parler sérieusement, si elle veut esquiver la conversation tu lui dis non, que c’est important pour toi d’en parler, qu’il faut en parler ! Et savoir pourquoi elle ne veut pas en parler elle. Mettre un point final à tout ça...
LadyIsaure
Messages : 32
Inscription : mer. janv. 10, 2018 6:31 pm

Re: La boite de Pandore…

Message par LadyIsaure »

Ouais c'est le plan de match: en parler !

J'ai prit la décision de lui dire en face que si elle ne veut pas en parler ce n'est plus la peine de se voir, ni de prendre des nouvelles... ca m'en vaux pas/ plus la peine parce que si ont ne parle pas de l'elephant au milieu de la piece rien ne changera jamais, ce malaise, cette ambiguïté sera la jusqu'à la fin...

Je sais que ca ressemble a un ultimatum... mais ca ne peut pas continuée comme ca ! Je n'ai justement plus 16 ans... il est temps de jouer carte sur table et si je dois la perdre, c'est qu'il ni avait dans le fond plus rien a sauver, au moins j'aurais tenter de réparer ca...et je pourrais enfin tourner la page et pansée mes blessures. 7000 km et 18 mois d'absence devrait aider =]
Répondre